Dans CO2 mon amour, Bruno Parmentier, auteur de «Nourrir l’humanité»

Le 21 avril, dans « CO2 mon amour » sur France Inter, Bruno Parmentier, auteur de « Nourrir l’humanité » évoquent l’agriculture écologiquement intensive qui permet de produire beaucoup à partir de processus écologiques.

Il rappelle aussi que l’engagement du Grenelle de l’Environnement de baisser l’utilisation de pesticides de 50% d’ici 2018 ne sera jamais atteint.

Mon coup de cœur : son côté utopiste lorsqu’il dit que les coopératives devraient fonctionner à l’inverse du système actuel. Aujourd’hui, elles vendent les pesticides et offrent le conseil, demain, elles devaient vendre le conseil et offrir les pesticides (à petites doses) quand le conseil n’a pas fonctionné pour éviter les dégâts sur la récolte.

Revenir à une agriculture où on laisse la nature faire son travail est possible, c’est même la seule façon d’affronter les grands défis du XXIe siècle.

http://www.franceinter.fr/emission-co2-mon-amour-les-questions-des-auditeurs-0

[vers 13mn18s]