Français facile

Cette page est réalisée à l’attention de  tous ceux qui ont un peu de mal avec les textes difficiles.

 

à l’oral    « Ce que nous voulons »

 

 

un autre texte

Nous vivons une crise financière, sociale et écologique, il faut en sortir.

Lorsque les ressources naturelles sont pillées, la planète, les animaux, les humains, sont en danger.
Est-ce dans ce monde que nous voulons vivre et que laisserons-nous à nos enfants et nos petits enfants ?

Nous devons agir au niveau national, européen, et mondial, en créant  une Organisation Mondiale de l’Environnement.

Nous le savons depuis l’accident de Fukushima : le nucléaire c’est un risque important.

Les essais nucléaires français en Polynésie et au Sahara ont pollué pour des milliers d’années la terre et la mer. Nos actes ont des conséquences pour les générations futures.

Nous devons préparer une importante transition énergétique, en luttant contre le gaspillage, en développant les énergies renouvelables.

Au mois de juin prochain, la première loi devrait être une grande loi d’urgence écologique :

  • réduction des émissions de gaz polluants
  • arrêt des  OGM
  • interdiction de l’exploitation des gaz de schistes
  • plan de sortie du nucléaire
  • plan de sortie des pesticides, etc….

 

Le respect du vivant, de la nature,  est plus précieux que la construction d’une route, d’un parking ou d’une zone commerciale.

Il faut des lois pour protéger les animaux des mauvais traitements et des risques de disparition.

Nous devons protéger les paysages et les terres agricoles, limiter l’étalement des villes, respecter l’environnement.

Nous voulons réviser la politique agricole, en aidant vraiment les paysans, en favorisant l’agriculture  biologique, en utilisant de moins en moins de pesticides, dangereux pour la santé.

Il faut nourrir tout le monde, c’est possible avec notre volonté politique.

100% de bio pour nos enfants dans les crèches et les maternelles.
Il nous faudra du courage pour prendre la voie de la transition écologique, avec de nouveaux impôts pour lutter contre les pollutions et le réchauffement climatique.

Nous devons transformer nos moyens de consommation, de production et de transport, développer des commerces et des services plus proches.

Ces changements peuvent nous permettre de créer un million d’emplois d’ici à 2020, dans le bâtiment pour construire et rénover les logements, dans l’éducation, les écoles, les crèches.

Nous aiderons  les milliers d’associations qui s’occupent des enfants, des personnes handicapées, des personnes âgées, des personnes en situation difficile.

Beaucoup parlent d’écologie, mais ils en font peu.

Ce qui compte, ce sont les votes du 22 avril, du 6 mai, du 10 et 17 juin.

Il faut réussir le rendez-vous entre les Français et l’écologie.

 

Cécile Péguin